DÉBUT DE SAISON : BIEN REMETTRE EN ROUTE SA PISCINE

1. La mise en eau de la piscine

La mise en eau de la piscine est l'opération qui consiste à remplir pour la première fois le bassin de piscine et à réaliser les premiers traitements chimiques qui s'imposent afin d'obtenir une eau claire et saine, de façon durable.


Le remplissage de la piscine met environ 3/4 jours pour une piscine de 50 m3, si on utilise l'arrivée d'eau de la maison. Cela représente environ un tiers de la consommation annuelle d'eau pour une famille de 4 personnes (140 m3 environ). Par la suite, un renouvellement partiel de l'eau devra être effectué tous les ans. Pour limiter la consommation d'eau, on profitera de l'eau de pluie durant la période d'hivernage.

L'utilisation de l'eau du puits peut être envisagée. Toutefois, il est souvent déconseillé de le faire car la composition de cette eau peut s'avérer incompatible avec les traitements chimiques propres à la piscine : eau qui devient noire, impossibilité d'obtenir une eau cristalline, ...

Le niveau d'eau idéal à atteindre se situe au 3/4 de la bouche d'aspiration (skimmer). L'eau de la piscine est filtrée de façon permanente, en circuit fermé, ce qui permet de limiter le renouvellement de l'eau. Toutefois, il sera nécessaire de rajouter de l'eau périodiquement dans le bassin de la piscine afin de combler les éventuelles pertes d'eau. En voici les principales causes :
• forte utilisation (plongeons, remous, jeux d'eau, ...),
• évaporation de l'eau lors de fortes chaleurs,
• éventuelle fuite dans le bassin de la piscine,
• éventuelle fuite dans le circuit de filtration de l'eau,
• problème d'étanchéité d'une pièce à sceller (projecteur, prise balai, bonde, skimmer, ...),
• lavage répété du filtre à sable.

Pour information, le phénomène d'évaporation de l'eau est courant. Il est parfois surprenant. Il peut entrainer une baisse du niveau d'eau de 10 cm au bout d'une semaine. La perte est généralement plus de 3 à 5 cm ... L'utilisation d'une couverture ou d'un volet roulant, en dehors des heures de baignades (en pleine journée) peut permettre de limiter ce phénomène.
Lorsque l'on réalise la mise en eau, il est également important de surveiller le comportement et l'état des équipements installés. C'est en effet à cette étape que l'on constate la validité de l'installation : bonne pose des équipements, fuites existantes, ...

Une fois la piscine remplie, il faudra réaliser les premiers traitements de l'eau. Cette opération consiste à effectuer un "traitement choc" à l'aide d'un produit chimique de type chlore choc par exemple (produit liquide ou pastilles). Le dosage de ce produit dépendra du volume de la piscine.

2. La mise en route de la piscine

La mise en route de la piscine (ou remise en marche) est l'opération qui consiste à mettre fin à la période d'hivernage (à partir du 01 avril en général). Les étapes de cette mise en route sont : 
  •  le retrait et le stockage de la bâche d’hivernage,
  • le contrôle et le nettoyage des équipements de filtration (local technique),
  • le contrôle de l'eau,
  • le traitement de l'eau (chloration choc ou utilisation d'oxygène actif),
  • la mise en route de la filtration,
  • le nettoyage des parois, escaliers, et fond de la piscine.

Il est également recommandé de renouveler les actions suivantes à l'issue des 24 / 48 heures après la mise en route :

  • un nouveau nettoyage du système de filtration (qui risque d'être rapidement colmaté), 
  • un nouveau nettoyage des parois, escalier et fond,
  • le controle du pH et un passage au traitement régulier de l'eau.

>> Découvrez ici comment hiverner votre piscine


<< Retour